> For our English Speaking Friends  >   here

NÉCROLOGIE

David (Ian) Newman

 

David était né à Richmond dans le Surrey en 1916. Sa mère est décédée alors qu'il n'avait que 3 ans et c'est donc sa grand-mère
qui l'a élevé. David a suivi ses études à l'Académie d'Écosse à Edinburgh et plus tard au Collège Marlborough.
 

       

  David à Radio Normandy                                    Caudebec Studios


Son premier emploi a été dans une compagnie de transport maritime. Une annonce dans le journal attira son attention. On recherchait des présentateurs pour Radio Normandie. Il fut engagé et commença ses fonctions à Fécamp aux côtés de David Davies, J. Fellows, H. Gee et J. Sullivan. Comme il y avait déjà un "David Newman" de même nom, employé à l'IBC (International Broadcasting Company) responsable des émissions anglaises, il devint "Ian Newman". En 1938, les studios furent déménagés dans un autre lieu, à Caudebec mais pas pour longtemps car la guerre signifiait la fin pour Radio Normandie ainsi que pour les autres stations de radio gérées par l'IBC.

Pendant son séjour en France, David rencontra Geneviève qui deviendra sa femme. Ils se marièrent en janvier 1939. Malheureusement, à cause de difficultés pour obtenir un visa, il devait l'abandonner provisoirement chez sa soeur en Normandie et rentrer seul au Royaume Uni. Finalement, ils se sont retrouvés à Londres juste au moment où David fut mobilisé.

Il rejoigna la Royal Navy et fut affecté dans une flottille de croiseurs. Il a subi deux torpillages, dont une fois à bord du croiseur "Bon Adventure" en mer Méditerranée. David a servi pendant sept années.

Après avoir quitté la marine, David rejoigna le Ministère des Affaires Étrangères, au service diplomatique. Sa première affectation fut l'Islande où il ne put emmener Geneviève. Ensuite, ce fut Lyon, la Belgique, la Pologne, l'Amérique du Sud, la Thaïlande, la Tunisie et l'Espagne. La capacité de David pour apprendre les langues était étonnante. Dans chaque pays où il a servi, il a appris la langue au bout de trois mois suivant son arrivée.

Son français était si impeccable qu'une fois, un ressortissant français, le prenant pour un véritable Français, lui a demandé comment se pouvait-il qu'il parle l'anglais aussi bien !

Au moment de son départ à la retraite, il travaillait au Ministère de la Défense comme interprète auprès des ministres et assistait à de nombreuses réunions de l'OTAN.

David a été nommé "Officier de l'Ordre de l'Empire Britannique" - (OBE) par la reine. Ensuite, il a assisté au repas servi en l'honneur d'un Président Sud-américain au cours duquel il était l'interprète de sa Majesté. Un peu plus tard, la reine lui a posé une question : "Ne nous sommes-nous pas déjà vus quelque part ?"

Finalement, David s'est retiré de ses fonctions à l'âge de 80 ans. Mais il continuait d'être très actif grâce à son ordinateur qui lui permettait de garder le contact avec ses vieux amis en Normandie.

Il avait été invité à prendre part à l'émission de BBC Radio 4, la série The Archive Hour intitulée "God, Pirates and the Ovaltineys" au cours de laquelle il raconta quelques souvenirs de Radio Normandie. Je dois aussi lui faire part de ma gratitude pour son aide à la promotion de mon livre sur l'histoire de la radio commerciale.

Il est décédé après une brève maladie en avril dernier à l'âge de 93 ans, laissant seule Geneviève.
 

Photo – Keith Wallis - 8 mai 2009
Keith Wallis – Auteur du livre ‘And the World Listened’ – (Et le monde écoutait) Éditions Kelly Books
(Remerciements à John Stafford)